À l’origine, l’expression “Smart City” (littéralement “ville intelligente”) désignait une ville qui misait sur les nouvelles technologies pour améliorer la qualité des services urbains. Aujourd’hui, le concept s’est étendu pour englober toutes les innovations au service d’une meilleure qualité de vie dans les centres urbains.

Selon Josep Ramon Ferrer, ancien directeur de Barcelone Smart City, être une Smart City signifie trois choses :

Le numérique, au coeur de la Smart City

La “transformation digitale” bouscule nos quotidiens, et la ville n’y échappe pas. Intelligence artificielle, technologies de la communication, big data… Alors, comment le numérique va-t-il transformer nos villes en 2020 ?

Cette année, ce sont les objets connectés qui seront sur le devant de la scène !

En effet, malgré des débuts timides, les objets connectés se démocratisent enfin. Ils devraient séduire la majorité des foyers dans les prochaines années ! Il est donc tout naturel que le secteur de l’urbanisme se saisisse de cette opportunité pour moderniser ses services, surtout avec l’arrivée de la 5G…

l'IoT au service de la Smart City

Voici quelques exemples concrets d’utilisation d’objets connectés au service d’une ville plus intelligente :

Sociétés de transport ? Vous pouvez aussi prendre part à ce mouvement en utilisant le numérique pour améliorer la qualité de votre suivi de flotte.

Une meilleure utilisation des énergies

Les pratiques d’une poignée de territoires précurseurs ont largement inspiré les tendances de la Smart City pour la décennie 2020. Barcelone et Vienne sont deux exemples de villes intelligentes, qui misent sur des énergies plus vertes !

Dès 2020, de nombreuses villes devraient favoriser des mobilités moins polluantes. Au programme : vélos cargos pour les trajets courts en centre-ville et autocars électriques ou hybrides.

Assurément, c’est une affaire à suivre pour les sociétés de transport. Il s’agira de prendre ce “virage vert” pour décrocher de nouveaux marchés publics !

Ville intelligente

Au coeur de la dynamique Smart City : le partage des ressources énergétiques. Concrètement, il s’agit d’optimiser l’usage de l’énergie fabriquée en la répartissant efficacement. Exemple : rediriger le surplus d’énergie généré par des panneaux solaires de particuliers vers des bâtiments voisins.

Et si on couple l’enjeu de durabilité avec les nouvelles technologies, les opportunités d’innovation sont sans fin. Dans cet esprit, la ville de Barcelone a mis en place des lampadaires intelligents. Ils ne s’allument que lorsqu’il y a du passage dans la rue, ce qui permet de réduire la consommation d’électricité.

Smart City et gouvernance participative

Imaginer la ville intelligente de demain, ce n’est pas seulement l’équiper avec les toutes dernières technologies, ou limiter son impact environnemental…

La ville intelligente n’est pas seulement une ville technologique, c’est surtout un espace de dialogue efficace pour la population.

Pour être “smart” les villes devront être inclusives. Amsterdam semble l’avoir bien compris : la municipalité y anime des consultations publiques régulières pour impliquer les habitants dans ses projets phares.

Ville participative

Ainsi, d’ici 2023, on estime que plus de la moitié des villes utiliseront le numérique pour concerter leurs populations. L’objectif : réduire les insatisfactions et les incertitudes des habitants. Cette nouvelle forme de gouvernance participative est donc l’un des enjeux fondamentaux des Smart City !

En somme, les tendances 2020 de la Smart City reposent sur trois piliers très représentatifs des enjeux de nos sociétés. À savoir : le numérique, le développement durable, et une gouvernance transparente et participative. Et pour un décryptage plus détaillé des tendances 2020 de la Smart City, rendez-vous ici.

Tirez profit des innovations technologiques avec des outils de géolocalisation, de time-tracking, et de gestion de planning pour un suivi de flotte optimisé et moderne.

Pourquoi passer à une gestion de flotte connectée ?

Le numérique transforme tous les métiers et tous les secteurs. Le transport routier de voyageurs n’y échappe pas, alors ne vous laissez pas dépasser et soyez proactifs !

trafic routier

Pour tirer profit de la transition digitale du secteur du transport et de tous les services de la future “ville connectée” (ou “smart city”), vous devez être acteur de la transformation de votre propre entreprise.

En d’autres termes, vous devez suivre les évolutions de votre marché en adaptant vos pratiques. Voici trois raisons indéniables de passer à une gestion de flotte connectée.

1 – Remporter davantage d’appels d’offre.

De plus en plus d’appels d’offres – publics comme privés – valorisent les sociétés de transport innovantes… Celles qui remettent en question les usages traditionnels pour se tourner vers l’avenir et améliorer leurs services.

De fait, utiliser des outils de suivi de flotte numériques est une preuve supplémentaire de votre modernité. Si vous montrez que cela va dans le sens d’une démarche qualité de service, alors ce sera un argument de poids à intégrer à vos candidatures aux appels d’offre. Retrouvez tous nos conseils pour gagner un appel d’offre.

2 – Réduire ses coûts grâce à un suivi de flotte connecté.

Vous imaginez probablement qu’intégrer les nouvelles technologies dans votre quotidien vous coûtera cher… En réalité, l’investissement dans des outils numériques de gestion de flotte est très rapidement rentabilisé !

La clé pour maîtriser ses coûts est de rationaliser toutes ses activités. Et pour y parvenir, vous avez besoin de visibilité : ce que vous offrent des outils automatisés et leurs rapports chiffrés !

En effet, le numérique vous donnera de la visibilité sur des indicateurs clés qui sont de véritables aides au pilotage de votre entreprise.

3 – Devenir un acteur référence de la “smart city”.

Sans devenir une “start-up”, imposez-vous comme un acteur innovant sur le secteur très concurrentiel du transport routier de voyageurs.

À ce jour, seuls les “géants” affirment leurs ambitions d’innovation : les petites et moyennes sociétés de transport ont donc une carte à jouer pour se distinguer de la masse.

Décidé à intégrer le numérique dans vos activités ? Nous avons sélectionné trois technologies incontournables pour votre développement !

Quels sont les outils qui réinventent le transport routier de voyageurs ?

Les nouvelles technologies transforment durablement le secteur du transport, et certains outils sont d’ores et déjà devenus incontournables. En voici trois !

ville moderne

1 – La géolocalisation pour un suivi de flotte en temps réel

À l’aide de capteurs connectés, suivez en temps réel tous vos bus et soyez prêts à réagir en cas d’incident.

Vous pourrez aussi vous appuyer sur des rapports détaillés pour optimiser les trajets, surveiller les pratiques d’éco-conduite, contourner les embouteillages…

2 – Le réveil en ligne pour chauffeurs, pour en finir avec les retards

Suivre sa flotte en temps réel permet d’avoir connaissance des retards et de pouvoir informer les usagers, mais c’est insuffisant ! Votre objectif doit être de supprimer tous les retards sur vos lignes régulières.

Pour ça, rien ne vaut un service d’alarmes ou réveils automatiques pour chauffeurs, programmés à distance, et connectés aux plannings des conducteurs.

Vous pouvez tester gratuitement notre solution de réveil pour chauffeurs : Assuréveil. En quelques clics, importez les plannings de vos chauffeurs et programmez automatiquement leurs réveils à distance, ainsi que ceux des personnels permanents d’astreinte.

3 – Le chronotachygraphe pour une gestion de flotte optimisée

Avec un chronotachygraphe connecté, vous pourrez suivre les activités de vos chauffeurs à distance et générez des rapports très complets en quelques clics.

Et voici un exemple d’application bien concret : suivre le temps de conduite, de pause et de repos des conducteurs en temps réel. Vous recevrez même des alertes en temps réel si un de vos chauffeurs ne respecte pas les temps de repos imposés par le règlement social européen.

Ainsi, passer à une gestion de flotte connectée vous permettra d’améliorer votre performance, de vous distinguer de la concurrence, et de mieux connaître les pratiques de vos collaborateurs.