Face à l’évolution des modes de vie, l’intermodalité devient un enjeu majeur pour les opérateurs de transport de voyageurs. Elle doit être intégrée à leur offre, pour répondre au mieux aux nouveaux besoins des collectivités et des usagers. Les SAEIV sont aujourd’hui des éléments incontournables pour répondre à un appel d’offres.

Les attentes d’un appel d’offres de transports collectifs

Les collectivités cherchent à développer leur attractivité grâce à une meilleure mobilité. Elles attendent alors une réelle qualité de service de la part des opérateurs de transport collectif. Ils doivent par exemple être capables d’adapter leurs horaires de passage en fonction des correspondances. Surtout, ils doivent pouvoir garantir la ponctualité sur leurs lignes afin d’éviter les retards.

Les déplacements doivent être simples, efficaces et fluides. Ces trois points font partie des attentes des collectivités. Les opérateurs doivent alors :

arrêt de bus SAEIV

Les solutions SAEIV

Les Systèmes d’Aide à l’Exploitation et à l’Information Voyageurs, ou SAEIV, sont des outils intelligents de localisation en temps réel des véhicules de transport en commun. Ils permettent d’optimiser l’exploitation et de faciliter le travail des conducteurs, en améliorant la qualité du service rendu.

Les SAEIV permettent donc de répondre à différents enjeux des collectivités, quant à la qualité de service :

Les SAEIV donnent aux responsables d’exploitation une visibilité sur l’ensemble de leurs réseaux en temps réel. Grâce à un système de géolocalisation, il est possible de de connaître en permanence leur position sur la ligne et leur avance-retard par rapport à l’horaire théorique. Les SAEIV aident alors les opérateurs à respecter leurs engagements, notamment en matière de ponctualité.

Les usagers sont aujourd’hui habitués à l’information en temps réel. Les Systèmes d’Information Voyageurs, ou SIV, permettent de diffuser les données du système embarqué de l’autocar ou du bus, directement vers le smartphone des usagers. Via une application mobile ou une interface web, ils peuvent alors géolocaliser leur bus et ses horaires réelles.

Les SAEIV permettent d’aider le responsable d’exploitation grâce aux informations transmises en temps réel par les applications embarquées. Il peut être automatiquement alerté en cas d’anomalie et entrer en communication avec les conducteurs. Il peut aussi alerter les voyageurs, et répondre plus rapidement à leurs réclamations.

En somme, les SAEIV permettent dans un premier temps d’améliorer la qualité de service de votre société. En adoptant un positionnement plus qualitatif, vous répondez aux attentes des collectivités et évitez la course au prix. Aussi, ces systèmes permettent de répondre aux enjeux de l’intermodalité et du MaaS. C’est ainsi que vous pourrez mieux organiser votre exploitation.

arrêt de bus SAEIV

Assuréveil s’intègre facilement à votre offre de transport

Assuréveil est un allié incontournable de votre démarche qualité de service transport. De nombreux outils numériques de gestion de flotte, comme les SAEIV, vous permettent de suivre vos bus en temps réel, ou d’estimer les retards et d’adapter les itinéraires si besoin. Mais pas de supprimer ces retards ! Assuréveil est la première solution d’anticipation des retards. Elle permet de planifier une alerte de prise de service de vos conducteurs. 

À partir des plannings, programmez alors l’heure de prise de service de vos collaborateurs. Vous serez alors alertés si l’un d’eux n’a pas validé l’appel. Dans ce cas, votre astreinte est automatiquement prévenue.

Quels sont ses avantages ?

La majorité de nos clients citent leur utilisation d’Assuréveil dans leurs propositions commerciales. Et cela les aide à rassurer leurs prospects !

Vous pouvez tester gratuitement notre solution de réveil pour chauffeurs. En quelques clics, importez les plannings de vos chauffeurs. Puis programmez automatiquement les alarmes à distance, ainsi que ceux des personnels d’astreinte.

N’hésitez pas à lire cet article pour tout savoir sur les SAEIV.

Aussi, abonnez-vous à notre page LinkedIn pour lire d’autres conseils pratiques !

L’arrivée de nouveaux acteurs sur le secteur des mobilités transforme les exigences des usagers ainsi que leurs modes de déplacements en ville. La diversité des services de mobilité entraîne aussi une plus grande complexité chez l’usager, qui souhaite principalement optimiser ses trajets. Le Mobility As A Service (MaaS), permet alors d’organiser, réserver ou encore payer un trajet en ayant recours à plusieurs modes de transport depuis une plateforme unique, une seule application.

La loi LOM pour faciliter les transports au quotidien

La Loi d’Orientation des Mobilités, ou LOM, a été publiée fin décembre 2019. L’objectif est de faciliter les transports au quotidien, en les rendant plus accessibles financièrement et plus propres.

Parmi les défis du secteur du transport routier de voyageurs aujourd’hui : fournir la meilleure transparence d’informations aux voyageurs. Améliorer les modes de transport collectifs permettrait alors de diminuer l’utilisation de la voiture, plus polluante.

Ainsi, la LOM a annoncé la mise en place du PAN ou Point d’Accès National. Il s’agit d’une plateforme en ligne recueillant l’ensemble des données statiques et dynamiques pour le secteur du transport. Les acteurs du secteur concernés par cette mise en ligne sont :

Cette plateforme s’inscrit en tant que MaaS, une des grandes tendances dans le secteur de la mobilité.

L’intérêt du MaaS

Le MaaS se caractérise par une approche centrée sur l’usager. Il permet principalement d’emprunter facilement les transports et les chemins les plus rapides, les moins couteux ou encore les plus confortables. Les nouvelles technologies et le MaaS permettent alors aux voyageurs d’emprunter le bon trajet, au bon moment et en un minimum de temps.

Grâce à ce système, il n’est plus nécessaire de télécharger plusieurs applications de transports publics et privés pour concevoir son itinéraire. Qu’il s’agisse d’un court ou d’un long trajet, le MaaS donne accès à une multimodalité, de façon fluide et cohérente.

Comment le MaaS fonctionne ?

Le MaaS est tout simplement présenté sous une application, accessible depuis son smartphone. Elle permet au voyageur de sélectionner les modes de transport qu’il souhaite emprunter pour effectuer son trajet, parmi une sélection de toutes les possibilités qui s’offrent à lui. Depuis l’application, les usagers peuvent alors :

voyageur

Une solution aux multiples avantages

Pour les usagers, les avantages du Maas sont triples :

Le MaaS n’est pas seulement une application. Il s’inscrit dans une réelle démarche citoyenne et présente d’autres avantages. En centralisant toutes les données et en permettant aux usagers d’emprunter un itinéraire personnalisé, le MaaS incite à limiter l’utilisation du véhicule personnel, et permet de promouvoir les transports en commun.

De plus, le MaaS agit en faveur de la mobilité durable. Le développement des modes alternatifs à la voiture et la simplification des usages permettent de réduire les émissions de gaz à effet de serre et la pollution. En proposant des modes de déplacement plus doux et plus respectueux de l’environnement (bus, train, vélo, trottinette, marche, etc.), le MaaS intervient en faveur du plan de transition écologique prévu par le gouvernement.

mobilité

Un bénéfice pour l’ensemble des acteurs

Afin d’être optimal, le Maas implique en revanche des nouveaux modes de fonctionnement chez tous les acteurs.

Le MaaS peut ainsi s’inscrire dans un modèle économique dans lequel les utilisateurs alimentent une application via leurs retours d’expériences. Il permet de mieux comprendre les besoins et les attentes des voyageurs, et à enrichir et optimiser l’offre proposée continuellement.

Des questions ? Assuréveil reste à vos côtés et vous accompagne dans le développement de votre entreprise.

En France, c’est près de 30 000 autocars qui assurent le transport scolaire. Chaque jour, ces autocars véhiculent plus de 3 millions d’élèves. Cependant, les opérateurs peuvent rencontrer quelques difficultés, le transport scolaire manque d’attractivité auprès des conducteurs. Alors quels sont les enjeux du secteur, et comment les SAEIV peuvent aider les opérateurs de transport scolaire ?

Le transport scolaire de voyageurs

Pendant plusieurs années, les collectivité percevaient le transport scolaire était comme une charge. En effet, un car scolaire transport généralement beaucoup moins de voyageurs qu’un car interurbain et parcourt moins de kilomètres. De ce fait, ce sont généralement les conducteurs débutants qui sont affectés sur les lignes scolaires. Ils sont alors mal formés (contrat Conducteurs en Période scolaire à temps partiel, qui leur garantit 180 jours de travail au minimum), avec un statut précaire.

Ce type de contrat est alors peu attractif, ce qui engendre des problèmes de recrutement dans le secteur. Le turnover est important, les entreprises doivent donc investir davantage de moyens et de temps dans la formation des conducteurs.  Aujourd’hui, elles n’osent plus répondre aux appels d’offre de transport scolaire par peur de ne pas trouver de conducteur.

Depuis 2015, la loi NOTRe portant sur la nouvelle organisation territoriale de la République a redistribué les compétences traditionnellement attribuées aux Régions et collectivités territoriales. Désormais, ce sont les régions et les métropoles locales qui ont la compétence en matière de transport de voyageurs, en particulier en matière de transport scolaire.

Les grandes villes veulent offrir un transport scolaire de qualité. En effet, en ville, le transport scolaire peut être un vrai avantage pour les populations. L’usage de la voiture est limité, ce qui désencombre les centres-villes, et accompagne le bien être.

Quant aux régions, elles souhaitent garantir le respect de l’égalité des chances et l’accès à la formation en permettant à chaque élève de se rendre facilement à l’école.

transport scolaire

Les enjeux du transport scolaire pour les opérateurs

Les opérateurs de transport scolaire sont parfois confrontés à des enjeux complexes. En plus de devoir desservir tous les établissements du territoire aux bons horaires en s’adaptant aux établissements, ils doivent atteindre un certain niveau de rentabilité. Alors, ils doivent veiller à ce qu’ils restent rentables, sans que cela n’impacte la qualité du service.

Les circuits scolaires ne fonctionnant qu’à environ 180 jours par an, il n’est pas envisageable de proposer aux conducteurs des contrats à temps complet, ce qui rend le poste moins attractif et entraine un turn-over.

Lors d’un transport d’enfants, les opérateurs ont une obligation de sécurité. Des équipements spécifiques et aménagement adaptés doivent donc être mis en place.

L’information en temps réel est au centre des préoccupations des opérateurs du transport scolaire. Les parents veulent être informés sur les horaires de passage des cars, mais ont surtout besoin d’être rassurés. Il est essentiel de savoir si les enfants ont bien été déposés jusqu’à leur école.

management

L’utilisation des SAEIV

Les SAEIV, ou systèmes d’aide à l’exploitation, peuvent aider les opérateurs de transport scolaire. En effet, ils permettent d’optimiser l’exploitation et de faciliter le travail des conducteurs, en améliorant la qualité du service rendu.

Les conducteurs de cars scolaires, généralement débutants, doivent s’adapter à des circuits complexes. Les SAEIV de géolocalisation facilitent l’intégration des conducteurs. En effet, l’outil leur permet de visualiser leur circuit sous guidage GPS en temps réel.

Cela aide également à mieux respecter les horaires de passage aux arrêts ; et informe l’exploitation en temps réel en cas d’incident ou aléa sur le circuit.

Les SAEIV permettent aux responsables d’exploitation de suivre en temps réel la position des autocars. Ils peuvent ainsi être en lien constant avec les conducteurs, mais aussi optimiser les circuits scolaires et renforcer la sécurité des voyageurs.

Dans le secteur du transport de voyageurs, l’information en temps réel est un enjeu très important. Les SAEIV permettent alors d’informer les élèves en temps réel, tout en rassurant les parents. Ces derniers peuvent désormais vérifier si l’autocar est bien passé et peuvent être alertés en cas de retard ou incident.

Améliorer la qualité de service

Les opérateurs doivent respecter leurs engagements, notamment en matière de ponctualité. Les SAEIV leur permettent de mieux superviser leur flotte d’autocars, de diminuer les retards et d’optimiser la satisfaction des voyageurs.

Véritable allié des responsables d’exploitation, Assuréveil est la première solution d’anticipation et de prévention des retards dans le transport routier de voyageurs. Elle permet de supprimer jusqu’à 100% de vos retards, et se connecte à vos outils de gestion de flotte.

Très prochainement, Assuréveil permettra, grâce à un système de pointage par QR code, d’assurer la vérification quant au risque d’oubli d’enfant lors des ramassages scolaires. Placez votre QR code au fond du bus et scannez-le à chaque fin de service ! Cela permettra de renforcer la sécurité des circuits, et de rassurer les parents.

Vous avez une question ? Contactez-nous et nous répondrons très rapidement. Par email aussi : hello@assureveil.fr

N’hésitez pas à nous suivre sur LinkedIn pour d’autres conseils business !

Intéressé(e) par les Systèmes d’Aide à l’Exploitation et à l’Information Voyageurs (SAEIV) ? Nous vous aidons à vous poser les bonnes questions afin d’équiper au mieux votre flotte d’autocars. Un SAEIV possède diverses interfaces. Il s’adresse premièrement aux responsables d’exploitation, aux conducteurs de bus, mais également aux voyageurs.

À quoi servent les SAEIV ?

Grâce aux diverses informations délivrées par les SAEIV, le responsable d’exploitation peut suivre en temps réel la position des véhicules (géolocalisation). Il peut donc recueillir les données nécessaires à la bonne gestion de sa flotte d’autocars.
À la moindre anomalie, il est alerté automatiquement et peut résoudre le problème dans les plus brefs délais. 

Avec le système de géolocalisation, le SAEIV permet aux conducteurs de connaître leur position sur la ligne en permanence. Ils sont alors directement informés de leur avance ou retard par rapport à l’horaire théorique.

Cela permet aux conducteurs d’être rapidement opérationnels, ce qui est essentiel lorsqu’ils sont sur le terrain.

Les SAEIV permettent une connexion permanente entre le responsable d’exploitation et les conducteurs. Ils communiquent donc en temps réel : appels, messages, signalements d’incidents, etc. via une application embarquée.

Par ailleurs, les voyageurs peuvent eux aussi avoir accès aux informations en temps réel. On parle alors de Système d’Information Voyageurs (SIV).

Grâce à l’application embarquée, les données et informations peuvent être filtrées et délivrées sur le mobile des voyageurs, afin qu’ils soient prévenus d’un retard par exemple.

SAEIV

Comment choisir son SAEIV ?

Demandez-vous quels sont vos besoins en matière de SAEIV. Avez-vous besoin d’équiper tous vos véhicules ou seulement une partie d’entre eux ? 

Cela vous permettra d’évaluer le coût du projet et enfin mieux définir vos besoins.

De plus, assurez-vous que le système SAEIV peut être facilement pris en main par les conducteurs et qu’il sera possible de configurer facilement vos données.

Le choix du type d’installation va dépendre des caractéristiques de gestion de la flotte.
Il peut s’agir d’une installation simple consistant à utiliser seulement un smartphone sans branchement électrique permanant.

Mais également d’une installation plus lourde nécessitant un pupitre interconnecté aux différents équipements du véhicule.
Cette dernière génère alors des coûts supplémentaires, mais peut être bénéfique pour une bonne gestion de flotte.

Enfin, il est primordial de penser au fonctionnement du système dans la durée. Quelle sera son évolution ? Questionnez-vous sur votre niveau d’engagement avec votre fournisseur. 

Votre système SAEIV va sans surprise, devoir évoluer dans le temps, avec les évolutions de vos véhicules, des technologies, etc. 

Les solutions hébergées et sur abonnement vous permettent généralement d’être plus flexible et donc de vous adapter aux évolutions plus facilement. 

SAEIV

Une fois le système choisi, quels outils vous permettront d’optimiser davantage votre suivi de flotte ?

Opter pour une gestion de flotte connectée à l’aide d’un outil numérique vous permet de maîtriser vos coûts et d’améliorer la qualité de service transport.

Assuréveil est la première solution d’anticipation et de prévention des retards dans le transport routier de voyageurs. C’est un outil incontournable, qui s’intègrera sans difficulté à vos autres plateformes de suivi de flotte.

Vous pouvez programmer le réveil de vos chauffeurs. Et s’il ne confirme pas s’être réveillé, votre personnel d’astreinte sera appelé automatiquement… Jusqu’à ce que quelqu’un se réveille à temps !
Grâce à Assuréveil, supprimez jusqu’à 100% de vos retards sur vos lignes régulières.

En quelques clics, importez vos fichiers de conducteurs, leurs plannings, et obtenez un tableau de bord complet. Vous pouvez commencer à utiliser gratuitement notre solution Assuréveil en créant votre compte.